La Maison

Notre Histoire
MARQUE

Qui sommes nous ?

Fondée en 2015, Maison Toufet est une maison parisienne de chaussures. Nos collections se caractérisent par leur qualité au prix juste, en portant une attention particulière, aux choix des matières, aux formes et aux couleurs.

Nos créations sont dessinées à Paris, et l‘ensemble de nos choix répond à nos valeurs : produire un travail de qualité, locale et responsable. Nos peausseries sont d’origines Italienne, Portugaise et Espagnole et notre fabrication se situe au nord du Portugal.

La volonté de Maison Toufet est de proposer aux femmes des modèles féminins tout en restant intemporels, des matières nobles ainsi que des chaussants confortables.
Issue d’une famille de chausseurs, Marion Toufet, créatrice et fondatrice de la Maison Toufet, collabore depuis plus de 10 ans avec des ateliers de fabrication à travers le monde.
Entre héritage et passion, les créations de la Maison Toufet sont à l’image des femmes parisiennes d’aujourd’hui : actives, responsables et féminines.
Tous nos modèles portent un prénom, comme un clin d’œil ou un hommage à toutes ces personnes qui nous inspirent.

« Des chaussures définies par un style parisien, moderne et authentique.»

Engagée pour une mode responsable

Notre pari est de vous proposer des créations responsables, européennes et éthiques.
Nous voulons agir sur la réduction de l’impact de notre activité sur la planète.
Chaque jour, nous repensons notre façon de travailler et l’impact que nous avons sur l’environnement.
Nos chaussures sont produites en petites quantités, par un atelier de fabrication portugais. Niché dans les collines du sud de Porto, nous avons sélectionné cet atelier pour ses valeurs et la qualité de son travail.
Ensemble, nous partageons les mêmes valeurs responsables.
Nous sommes fiers de travailler main dans la main avec un atelier qui produit sa propre électricité, grâce à des panneaux solaires qui réduisent l’impact environnemental.
Sa certification OHSAS 18001 garantit l’amélioration constante de la santé et la sécurité au travail.
Nous avons également choisi de proposer des pré-commandes afin de limiter le gâchis et la surproduction.
Toujours soucieux de réduire notre empreinte carbone et d’assurer la qualité de nos chaussures, nous sélectionnons des cuirs d’Italie, du Portugal et d’Espagne.
Tous nos cuirs sont également issus de tanneries certifiées LWG (Leather Working Group), un label qui garantit le respect des lois sociales et des normes environnementales européennes.
Nous avons décidé de nous orienter vers des matières moins polluantes.
Nous essayons le plus possible de vous proposer des modèles avec du cuir en tannage végétal, des lacets en coton biologique et des semelles en partie recyclées.
Notre emballage aussi est responsable. Vos chaussures voyagent vers vous, emballées dans un joli papier de soie 100% recyclé et sont placées dans une boîte en papier issu de forêts certifiées FSC (label environnemental qui s’assure des bonnes procédures lors de la production de bois ou d’un produit à base de bois et qui garantit la gestion durable des forêts).

Nous nous engageons jours après jours pour une mode plus responsable
et durable, en limitant notre impact écologique.

MARQUE

Tout savoir sur nos cuirs

Maison Toufet accorde une grande importance au choix des matières pour apporter confort et qualité à ses collections.
Tous les cuirs que nous sélectionnons proviennent d’Italie, du Portugal et d’Espagne, pour répondre à nos critères de qualité et de respect de l’environnement en limitant l’empreinte carbone.
Tous nos fournisseurs sont certifiés LWG (Leather Working Group) et soumis à des audits. Nous vérifions régulièrement le respect de l’ensemble des règles en vigueur.
Parmi les cuirs que nous utilisons, on retrouve principalement ceux de vachette et chèvre.
Le cuir de vachette est apprécié pour son maintien et sa robustesse, tout en restant souple. Le grain du cuir de vachette est plus lisse, donnant un aspect uni et un toucher soyeux.
Il peu également être embossé pour obtenir une autre texture ou imiter la peau de crocodile par exemple.
Le cuir de chèvre, quant à lui, est remarquable par sa souplesse et sa finesse, tout en étant résistant. Il est idéal pour apporter élégance et raffinement.
Nous privilégions de plus en plus le tannage végétal dans nos collections, répondant à une volonté de créer et consommer plus naturel et éco-responsable .
Nos cuirs peuvent avoir une épaisseur allant de 2 mm à 8 mm suivant le type de peau utilisé pour les chaussures.
Le choix de l’épaisseur du cuir pour nos créations dépend de plusieurs facteurs esthétiques et techniques de chaque modèle.

Du tannage minéral au tannage végétal,
un pas de plus vers la préservation de l’environnement.

N˚01
Qu’est ce que le tannage ?

Après avoir sélectionné et nettoyé les peaux, les tanneurs vont tanner le cuir en fonction de leurs types.
Sans traitement de conservation, les peaux sont soumises à des processus naturels de détérioration. Le tannage désigne le traitement de conservation du cuir au moyen de tanins.
Le processus de tannage consiste uniquement à immerger les peaux dans des tanins (ceux-ci peuvent être d’origine végétale, minérale synthétique ou à base d’huile). Les tanins se fixent alors au collagène dans les interstices entre les fibres du cuir.
Cette fixation est irréversible. La peau tannée se distingue de la peau brute aussi bien par sa durabilité et sa résistance aux températures que par sa souplesse durable.
Il existe de nombreux processus de tannage. Pour fabriquer des chaussures en cuir de haute qualité, deux processus de tannage sont essentiellement utilisés : le tannage végétal et le tannage minéral (tannage au chrome).
N˚02
Le tannage minéral
Le tannage minéral est la méthode la plus courante.
Il nécessite l’emploi de tanins minéraux : sels de chrome, sels de fer, sels de zirconium…
Ce type de tannage s’effectue par trempage des peaux dans des foulons.
Le tannage le plus utilisé est celui qui s’effectue au moyen de sels de chrome, technique découverte à la fin du XIXème siècle.
Très rapide (de quelques heures à quelques jours), il produit des cuirs plus ou moins souples selon les conditions opératoires, présentant une grande résistance à la traction et aux déchirures et supportant des températures élevées.
Enfin, il permet d’obtenir des cuirs plus souples et d’avoir un choix de couleur associé beaucoup plus grand.
Il offre au cuir une résistance à l’eau et à la chaleur, notamment, ainsi qu’une certaine souplesse. L’essor de ce tannage est principalement dû au fait que les cuirs tannés de cette façon ne nécessitent pas un entretien régulier.
Bien exécuté, le tannage chimique n’est n’est pas dangereux pour l’homme.
Il en résulte un cuir souple à la couleur relativement résistante au temps et aux tâches.
Le tannage minéral génère une pollution des eaux usées qui demande un traitement de celles-ci avant leur rejet. Il est donc important que le tannage soit fait en suivant des normes, la qualité de nos cuirs est essentielle, les tanneries européennes avec lesquelles nous travaillons sont toutes soumises à des contrôles.
N˚03
Le tannage végétal
Le tannage végétal est une méthode ancestrale avec un très faible impact sur l’environnement et la santé comparé au tannage minéral car il utilise des produits naturels.
Le tannage est végétal lorsque les peaux sont immergées dans des bains saturés en substances végétales pour les rendre imputrescibles.
Ce type de tannage est donc totalement naturel, et garant d’un cuir sain Il nécessite l’emploi de tanins végétaux qui peuvent être très variés : écorces d’arbres (de chêne le plus souvent de mimosa, châtaignier, quebracho …), de feuilles ou de racines. Il n’utilise que des produits naturels inoffensifs.
Il se fait par foulonnage ou trempage avec des extraits végétaux qui grâce à leur forte teneur en pigments, vont teinter naturellement la peau.
Cette technique demande plus de temps de trempage et de main d’oeuvre que le tannage chimique minéral, ce qui explique qu’un cuir au tannage végétal coûte plus cher qu’un cuir au tannage minéral
La couleur du cuir végétal évolue avec le temps, elle se patine au frottement et craint les tâches. (voir N˚4 Comment entretenir le cuir en tannage végétal ?)
Aujourd’hui, le tannage végétal représente environ 15% de la production mondiale de cuirs.
Ce tannage est hypoallergénique. Chaque cuir tanné végétal est unique et peut aussi être recyclé. De plus, il se bonifie avec le temps de manière naturelle et révèle sa vraie nature.
C’est un tannage totalement naturel, sans aucun produit chimique ni métaux lourds. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de modèles de nos collections sont conçus à partir de cuirs en tannage végétal.
N˚04
Comment entretenir le cuir en tannage végétal ?
Le tannage minéral est la méthode la plus courante.
Il nécessite l’emploi de tanins minéraux : sels de chrome, sels de fer, sels de zirconium…
Ce type de tannage s’effectue par trempage des peaux dans des foulons.
Le tannage le plus utilisé est celui qui s’effectue au moyen de sels de chrome, technique découverte à la fin du XIXème siècle.
Très rapide (de quelques heures à quelques jours), il produit des cuirs plus ou moins souples selon les conditions opératoires, présentant une grande résistance à la traction et aux déchirures et supportant des températures élevées.
Enfin, il permet d’obtenir des cuirs plus souples et d’avoir un choix de couleur associé beaucoup plus grand.
Il offre au cuir une résistance à l’eau et à la chaleur, notamment, ainsi qu’une certaine souplesse. L’essor de ce tannage est principalement dû au fait que les cuirs tannés de cette façon ne nécessitent pas un entretien régulier.
Bien exécuté, le tannage chimique n’est n’est pas dangereux pour l’homme.
Il en résulte un cuir souple à la couleur relativement résistante au temps et aux tâches.
Le tannage minéral génère une pollution des eaux usées qui demande un traitement de celles-ci avant leur rejet. Il est donc important que le tannage soit fait en suivant des normes, la qualité de nos cuirs est essentielle, les tanneries européennes avec lesquelles nous travaillons sont toutes soumises à des contrôles.

Une belle qualité nécessite un bon entretien

L’entretien du cuir est nécessaire pour des chaussures de cette qualité.
Pour les modèles en cuir de vachette, nous vous conseillons d’imperméabiliser vos chaussures avant de les porter. (Et ce, peu importe le tannage utilisé).
Il est important de cirer et d’hydrater le cuir lisse de vos chaussures.
Dès que les premiers signes de craquellement ou de sècheresse apparaissent, il faut l’entretenir.
Pour un cuir de vachette lisse, vous pouvez utiliser un lait nettoyant ou une crème pour le cuir.
Les modèles en vachette velours doivent être imperméabilisés afin d’éviter les tâches.
Pour leur entretien, optez pour une brosse ou une gomme à daim, pour supprimer les éventuelles marques d’usures.
Concernant le cuir de chèvre lisse, un lait nettoyant suffit également. Dans le cas où il y aurait des petites tâches sur votre paire de chaussures en cuir de chèvre, vous pouvez utiliser une brosse à soie.
Les modèles en chèvre velours doivent être imperméabilisés afin d’éviter les tâches.
Pour leur entretien, optez pour une brosse ou une gomme à daim, pour supprimer les éventuelles marques d’usures.
Le cuir vernis n’a pas besoin d’être imperméabilisé. Nous vous conseillons de ne pas appliquer de produit dessus mais de le frotter délicatement et régulièrement avec un chiffon doux.
Le cuir en tannage végétal est le plus noble, vivant et naturel, il évolue différemment des cuirs classiques, reportez vous aux points N˚03 et 04 ci-dessus pour comprendre et traiter au mieux vos modèles en tannage végétal.
Grâce à vos efforts, vos chaussures conserveront ainsi leur éclat et garderont leur couleur d’origine.
Si vous avez un doute sur l’entretien de votre paire de chaussures Maison Toufet, contactez-nous sur l’adresse e-mail : bonjour@maison-toufet.com
BANNIERE PAGE MARQUE